Soupe au caillou

Français’s Docs Intermediate Soupe au caillou

Il était une fois un jeune soldat qui rentrait de la guerre.  Il marchait depuis longtemps.  Il n’avait pas de beaux vêtements.  Il avait très faim.  Le soldat cherchait quelque chose à manger.  Il allait à un village, et puis à un autre.  Il demandait aux habitants quelque chose à manger.  Mais les habitants ne lui donnaient rien à manger.  Ils n’étaient pas généreux.  Le soldat était désespéré et il avait très faim.  Il a décidé :  ” Dans la prochaine maison, je vais faire une soupe! ”

Devant la porte de la prochaine maison, il a trouvé un caillou.  Il a pris le caillou.  Il a frappé à la porte de cette maison.  Une vieille dame a ouvert la porte.

 

“Bonjour madame, comment allez-vous?”

“Bonjour, monsieur.  Je vais bien. Et vous?”

“Madame”, a dit le soldat, “Je ne vais pas bien.  Je rentre de la guerre et j’ai très faim.  Avez-vous quelque chose à manger?”

“Ah, monsieur, je suis désolée, mais je n’ai rien.  Je suis très pauvre.  Mon grenier est vide.  Ma cave est vide.  Je n’ai pas de nourriture.”

Le soldat a dit, “Ah!  Pas de problème.  J’ai ce beau caillou.  Je peux faire une soupe avec ce caillou, mais j’ai besoin d’une marmite.  Avez-vous une marmite?”

“Oui, j’ai une marmite,” a dit la vieille dame.  Elle était soupçonneuse, mais elle lui a donné la marmite.

 

Le soldat a mis le caillou dans la marmite. La vieille dame a fait du feu. Le soldat a mis de l’eau sur le caillou et il a mis la marmite sur le feu. Il a remué l’eau et le caillou avec une longue cuillère.  Le soldat a goûté la soupe.

“La soupe est bonne,” a dit le soldat, “mais elle serait meilleure si vous aviez un peu de sel.”

“J’ai du sel”, a dit la vieille dame.  Et elle est allée chercher du sel.

Le soldat a mis le sel dans la marmite, il a remué la soupe, et il a dit,

“Vous savez, si vous aviez des oignons, la soupe serait encore meilleure.”

“Oui, j’ai des oignons,” a dit la vieille dame.  Et elle est allée chercher des oignons.

Le soldat a coupé les oignons.  Il a mis les oignons dans la marmite, il a remué la soupe, et il a dit,

 

“Vous savez, la soupe est très bonne avec de la saucisse.  Si seulement vous aviez de la saucisse…”

“J’ai de la saucisse dans ma cave,” a dit la vieille dame. Et elle est allée chercher la saucisse.

 

Le soldat a coupé la saucisse, il a mis la saucisse dans la marmite, il a remué la soupe, et il a dit,

 

“Vous savez, si vous aviez quelques pommes de terre, cette soupe serait vraiment délicieuse!”

“ J’ai des pommes de terre dans ma cave, », a dit la vieille dame.  Et elle est allée chercher les pommes de terre.

 

Le soldat a coupé les pommes de terres, il a mis les pommes de terres dans la marmite, il a remué la soupe, et il a dit,

 

“Allez, goûtez, maintenant elle est vraiment bonne.”  La vieille dame a essayé la soupe.

 

“ Miam, C’est une soupe vraiment délicieuse ! ” a dit la vieille dame.

 

La vieille dame est allée chercher des bols.  Elle a servi la soupe dans les bols.  Le soldat et la vieille dame ont beaucoup mangé.  Ils avaient faim et la soupe était très bonne.  La vieille dame était étonnée que la soupe soit préparée avec un caillou.

 

Après le repas, elle a dit au soldat, “Est-ce que je peux acheter ce caillou? Je n’ai souvent rien à manger et avec ce caillou je peux faire une bonne soupe.”

 

“Mais oui!”, a répondu le soldat. “Pour cent Euros, vous pouvez acheter ce caillou.”

 

Le soldat a sorti le caillou de la marmite.  Il a lavé la caillou et il l’a donné à la vieille dame.  Elle a donné au soldat les cent Euros.

 

Le soldat a dit au revoir à la vieille dame.  Il a continué à marcher.  Le lendemain, il avait très faim encore une fois.  Mais il a pris un caillou dans sa main, et il a frappé encore une fois à la porte d’une autre vieille dame…