Le secret du Roi Maon

Français’s Docs Intermediate Le secret du Roi Maon

D’après une légende irlandaise.

Il y a très longtemps, il y avait, en Irlande, un roi qui s’appelait le Roi Maon. Ce roi avait une rareté que tout le monde connaissait mais que personne ne pouvait expliquer : il portait toujours une capuche qui lui couvrait la tête et il ne se laissait couper les cheveux qu’une fois par an. Pour décider qui serait son coiffeur pendant une journée, il organisait un tirage au sort public parmi tous les habitants de son royaume.

La chose vraiment étrange à propos de tout cela était que celui qui lui coupait les cheveux, ne rentrait jamais chez lui. Personne ne savait plus rien de lui parce que le roi Maon l’avait fait disparaître. Logiquement, à l’approche de la date du tirage au sort, tout le monde avait très peur de devoir couper les cheveux du roi.

Mais pourquoi le roi faisait-il cela ? La raison, que personne ne savait, était qu’il avait des oreilles horribles, grandes et pointues comme celles d’un elfe dans la forêt. Il ne supportait pas que quelqu’un le sache ! Par conséquent, chaque année, une personne de son royaume lui coupait les cheveux et après le roi l’emprisonnait à vie dans un donjon pour éviter que tout le monde ne découvre son secret.

Un jour, un jeune bûcheron nommé Liam a gagné au tirage au sort. Les gardes du roi l’ont escorté dans un endroit caché du palais où le roi l’attendait.
– Entre mon garçon. Cette année, c’est à toi de me couper les cheveux.

Liam a regardé le roi qui enlevait sa capuche très lentement. Il a immédiatement réalisé qu’il avait découvert le fameux secret du roi. Il a paniqué, mais il n’avait pas d’autre choix que de couper les cheveux de son roi. Effrayé, il a pri les ciseaux et il a coupé les cheveux du roi.

Quand il a fini de lui couper les cheveux, le roi a remis sa capuche. Puis Liam s’est agenouillé devant lui et en pleurant, il a  imploré le roi :
– Majesté, je vous en prie, laissez-moi partir! J’ai une mère âgée. je dois m’occuper d’elle. Si je ne reviens pas à la maison, qui va s’occuper d’elle? Qui va travailler pour ramener l’argent à la maison ?
– Tu sais que je ne peux pas te laisser partir parce que maintenant tu connais mon secret ! A répondu le roi.

– Monsieur, s’il vous plaît, je jure que je n’en parlerai jamais à personne! Croyez-moi, je suis un homme de parole!
Liam semblait être un garçon sincère et le roi a eu pitié de lui. Il lui a dit :
– D’accord, d’accord, arrête de pleurer! Cette fois, je vais faire une exception, mais tu ne devras jamais parler de mes oreilles à qui que ce soit. Je te préviens que la punition sera terrible.
– Merci, merci, merci! Je vous promets, ma majesté, que j’emporterai le secret dans la tombe.
Soulagé, Liam est rentré chez lui pour retourner à sa vie tranquille de bûcheron.

Les premiers jours, il s’est senti heureux et chanceux parce que le roi l’avait libéré, mais avec le temps, il a commencé à se sentir mal parce qu’il trouvait insupportable de devoir garder un secret aussi important! L’idée de ne pas pouvoir le dire même à sa mère le torturait !

Petit à petit, le secret est devenu une obsession. Cela a affecté sa santé mentale et physique. Un matin, il n’en pouvait plus et il s’est évanouit. Sa mère a pensé que son fils était gravement malade. Désespérée, elle est allée chercher le druide, l’homme le plus sage, pour lui donner un remède.
Liam était complètement immobile et fébrile. Le diagnostic était clair. Le druide a dit :
– Le problème de votre enfant est qu’il garde un secret très important qu’il ne peut pas dire et que cette responsabilité est en train de le tuer. Il peut être sauvé à condition qu’il dise son secret.

La pauvre mère n’aurait jamais imaginé que son fils bien-aimé était si malade à cause d’un secret!
– Croyez-moi, madame, c’est la seule solution et vous devriez vous dépêcher, a dit le druide.
Après avoir dit cela, le druide s’est approché de Liam et lui a dit:
– Écoute-moi, mon garçon, si tu veux aller mieux: va dans la forêt et cherche l’endroit où quatre chemins se croisent. Prends celui de droite. Tu trouveras un énorme saule et tu lui diras ton secret. L’arbre n’a pas de bouche et ne peut pas parler. Au moins, tu seras débarrassé une fois pour toutes de ton secret.

Le garçon a obéi.Bien que très faible et malade, il s’est rendu dans la forêt, a trouvé le saule et lui a dit son secret à voix basse. Immédiatement, quelque chose a changé: sa fièvre a disparu et sa force s’est rétablie. Liam était guéri !

Quelques semaines plus tard, un musicien qui cherchait du bois dans la forêt a vu l’énorme saule.

– Quel arbre impressionnant! Le bois de son tronc est parfait pour faire une harpe !

De ses propres mains, le musicien a fabriqué un harpe avec le bois du saule, puis il est allé de village en village pour jouer de la harpe. Sa musique était si belle qu’il est rapidement devenu très célèbre.

Alors le roi l’ a invité au palais à jouer de la harpe. Le harpiste est arrivé au palais. Il y avait une grande fête avec cinq cents invités. Il a commencé à jouer de la harpe. Mais quelque chose de très étrange s’est passé: la harpe, faite avec le bois du saule qui connaissait le secret du roi, a parlé aux invités : LE ROI MAON A DEUX GRANDES OREILLES ! LE ROI MAON A DEUX GRANDES OREILLES ! LE ROI MAON A DEUX GRANDES OREILLES !

Le roi Maon était abasourdi ! Il est devenu rouge comme une tomate à cause de sa honte si grande, mais quand il a vu que personne ne se moquait de lui, il a pensé qu’il était inutile de garder son secret.
Très dignement, il s’est levé du trône et il a enlevé sa capuche pour que tout le monde puisse voir ses oreilles laides. Les cinq cents invités se sont levés et ont remercié le courage du roi avec de grands applaudissements. Le roi Maon s’est senti immensément libéré et heureux. À partir de ce jour, il a cessé de porter une capuche et il ne punit plus personne qui lui coupe les cheveux.