Le monstre du lac de Banyoles

Français’s Docs Intermediate Le monstre du lac de Banyoles

D’après une légende catalane.

Il y a très longtemps, au huitième siècle, il y avait une bête énorme qui vivait dans une grotte au bord du lac de Banyoles, en Catalogne.

Le monstre qui était descendant des animaux préhistoriques, avait l’aspect d’un dragon. Il avait deux grandes ailes mais elles étaient trop lourdes et le monstre ne pouvait pas voler. Le monstre était énorme et quand il marchait, la terre tremblait comme un flan. Il sentait très mauvais de la bouche. Son haleine était puante.

Le monstre avait aussi un grand appétit et les habitants du village de Banyoles étaient terrorisés. Ils priaient pour que le monstre ne les mange pas. En effet, les moutons disparaissaient un à un. Et chaque nuit une personne disparaissait !

La rumeur du monstre du lac de Banyoles qui mangeait des hommes et des moutons est arrivée aux oreilles du grand empereur Charlemagne. Celui-ci combattait avec son armée près du lac. Il a décidé de tuer cet affreux monstre qui terrorisait la population. Il a envoyé un bataillon de soldats à Banyoles. Quand les soldats sont arrivés à la grotte du dragon, celui-ci a soufflé sur eux. Un nuage puant s’est abattu sur les soldats. C’était horrible ! Les soldats ne pouvait plus respirer. Il ne pouvaient plus voir non plus, ils étaient devenus aveugles ! Les soldats ont essayé de fuir mais le dragon les a presque tous tués.

Les quelques survivants ont tout raconté à Charlemagne. Comme l’empereur était très en colère d’avoir perdu des soldats à cause d’un monstre, il a décidé de venger ses hommes personnellement. Il est allé au lac de Banyoles avec ses meilleurs soldats. Quand il est arrivé à la grotte du dragon, il a lancé un cri, il a sorti son épée et il est entré dans la grotte avec fureur. Ses soldats étaient derrière lui. Le monstre a bâillé et son haleine puante est sortie de sa bouche. Charlemagne est tombé de son cheval et il a perdu connaissance à cause de l’odeur puante du dragon. Les soldats aussi sont tombés de leurs chevaux et ont perdu connaissance.

Quand Charlemagne a repris connaissance, le dragon n’était plus là. Il rendu grâce au ciel d’avoir la vie sauve et il est parti pour ne plus jamais revenir. C’est alors que les habitants du village de Banyoles ont décidé de demander de l’aide à un moine français. Il s’appelait Emery et il était connu pour ses miracles. Le moine est arrivé à Banyoles et il est allé en priant à la grotte du dragon. Quand la bête a vu le moine, il n’a ni soufflé ni bâillé. Il a seulement remué la queue comme un chien et il s’est approché du moine gentiment. Le moine Emery a rendu grâce à Dieu pour avoir écouté ses prières.

Le moine Emery est allé au village de Banyole avec le dragon derrière lui. Les villageois étaient terrorisés mais le moine a dit : « Voici votre terrible monstre. En fait, il est totalement inoffensif ! ». Les villageois étaient très surpris. Ils ont regardé le dragon qui était paisible. Ils ont pensé : « Comment a fait le moine pour domestiquer ce monstre ? Pourquoi est-ce que le dragon ne sent pas mauvais ? »

Un villageois a crié : « Tuons ce monstre maintenant ! » Mais le moine Emery a dit : « Non ! Ce monstre est inoffensif. En plus, il est végétarien ! ». Les villageois se sont exclamés : « Et tous les gens qui ont disparus ? » Emery a répondu : « Les disparus ne sont pas morts mangés par le dragon. Ils sont en réalité des hommes qui ont rejoint l’armée de Charlemagne pour de l’argent. » Les villageois se sont alors exclamés : « Et tous les moutons qui ont disparu ? ». Le moine Emery a répondu : « Demandez à Charlemagne et à ses cuisiniers ! ».

Soudain, un enfant s’est approché du dragon. Il a caressé le dragon qui a ronronné comme un chat. Le moine Emery a dit : « Parfois on voit le danger là où il n’est pas et on ne voit pas le danger là où il est. »