La légende de Sainte Barbe

Français’s Docs Intermediate La légende de Sainte Barbe

Il y a très longtemps, en Turquie, il y avait une belle jeune fille nommée Barbe. Son père qui s’appelait Dioscore était très riche. Il adorait sa fille mais il était aussi d’une nature cruelle. Il était possessif et il ne voulait pas que sa fille se marie.

Barbe était très belle et aussi très intelligente. Elle aimait beaucoup lire  et elle lisait beaucoup de livres sur la chrétienté comme la Bible. Barbe est devenue très croyante. Elle s’est convertie au christianisme et ne voulait pas non plus se marier. Mais Dioscore, son père n’était pas chrétien. Il détestait les chrétiens. Il ne savait pas que sa fille s’était convertie au christianisme.

Un jour, Dioscore a décidé d’enfermer Barbe dans une tour inaccessible. Il ne voulait pas que sa fille se marie alors il l’a enfermée dans une tour. Il y avait seulement deux fenêtres dans la tour. Barbe était enfermée. Elle ne pouvait pas sortir mais elle continuait de lire et de beaucoup prier dans la tour. Un jour, son père était absent et Barbe a percé une troisième fenêtre en forme de croix. Quand Dioscore est rentré, il a vu la troisième fenêtre en forme de croix, le symbole des chrétiens. Il était furieux et il a demandé à sa fille des explications. Barbe lui a répondu qu’elle avait voulu représenter son Dieu, le Dieu des chrétiens. Dioscore était fou de rage parce qu’il haïssait les chrétiens.

Barbe était terrifiée alors elle a décidé de s’enfuir. Elle a réussi à s’échapper de la tour mais son père l’a poursuivie. Il l’a cherchée longtemps et finalement il l’a retrouvée. Quand il l’a trouvée, il a pris Barbe par les cheveux et l’a ramenée à la maison par les cheveux ! Barbe souffrait terriblement. Dioscore l’a enfermée de nouveau dans la tour et l’a traitée comme une esclave. Comme Barbe continuait de prier et de croire au Dieu chrétien, Dioscore a décidé d’amener sa fille au tribunal pour être jugée. Accusée d’être chrétienne, Barbe a été torturée. Elle avait seulement seize ans. Les supplices étaient horribles mais Barbe était déterminée. Elle continuait de prier.

Finalement, comme Barbe ne voulait pas renier sa foi chrétienne, le juge a prononcé la peine de mort. Dioscore voulait lui-même tuer sa propre fille ! On a amené Barbe en haut d’une montagne et son père lui a coupé la tête. Barbe était morte et Dioscore était heureux. Il triomphait. Il est retourné chez lui mais sur le chemin, il a été frappé par la foudre qui a réduit son corps en cendres.

Barbe est devenue Sainte Barbe et elle est célébrée le quatre décembre. Elle est vénérée par les libraires et les étudiants parce qu’elle lisait beaucoup. Elle est aussi la patronne des pompiers parce qu’elle maîtrise la foudre et le feu.