Kézako, le petit hérisson

Français’s Docs Beginner Kézako, le petit hérisson

Un petit hérisson habitait dans la forêt. Ses parents l’avaient appelé Kézako. Malheureusement, Kézako n’était pas un hérisson normal. Il n’était pas comme les autres hérissons. Kézako était frisé ! On n’avait jamais vu un hérisson pareil. A la place d’avoir des piquants comme tous les autres hérissons, il était frisé. Kézako était aussi gentil qu’il était frisé. Mais tous les autres animaux de la forêt se moquaient de lui. Ses frères hérissons lui disaient : « Alors, Kézako le mouton, quand vas-tu bêler ? » ou alors : « Ma parole, il a mis des bigoudis ! ». Kézako était triste. Ces paroles lui faisaient mal au cœur.

Un jour, il y a eu la panique dans la forêt parmi les hérissons. Braco, le vagabond, était revenu avec un grand sac dans lequel il jetait les pauvres hérissons pour les manger.

Braco était méchant. Il était chauve aussi. Il n’avait pas de cheveux. A la place de ses cheveux, il portait des faux cheveux. Il portait une perruque. Braco marchait dans la forêt avec le grand sac. Dans le sac, il y avait tous les hérissons qu’il avait capturés. Mais le sac était lourd et Braco a trébuché. Quand il a trébuché, il a perdu sa perruque. Elle est tombée par terre. A la place de ramasser sa perruque, Braco a attrapé Kézako qui était caché dans les herbes. Braco n’a pas bien regardé, il a pris Kézako et l’a posé sur sa tête.

Kézako a compris que Braco l’avait posé sur sa tête à la place de sa perruque. Alors, il a griffé Braco et il l’a mordu. Tant et si bien que Braco a fini par lâcher le sac.  Il poussait d’affreux hurlements. Il s’est enfuit rapidement et il n’est plus jamais revenu dans la forêt.

Quant à Kézako, il a été traité en héros. Personne ne s’est plus jamais moqué de lui. Son exploit est raconté de génération en génération et le rêve de chaque famille hérisson est d’avoir un petit bébé hérisson tout frisé que l’on appellerait évidemment Kézako.

Source: http://pedagogite.free.fr/lecture_fiches_1/kezako.pdf