Così fan tutte 

Français’s Docs Intermediate Così fan tutte 

Così fan tutte 

Opera de Mozart

 Image result for Così fan tutte illustration public domain

Dans une taverne de Naples, trois amis parlaient: Don Alfonso et ses amis, Guglielmo et Ferrando.  Guglielmo et Ferrando parlaient de l’amour.  Ils étaient romantique.  Ils étaient amoureux d’une paire de sœurs.  Guglielmo aimait Fiordiligi, et Ferrando aimait Dorabella.

Ils ont dit :

–“ L’amour est éternel ! “

Mais Alfonso était cynique. Il a répondu :

— “ Non, l’amour est inconstante ! “

Les trois hommes se disputaient longtemps.  Finalement, Alfonso propose un pari : il devra leur montrer que leurs fiancées soient inconstante. Guglielmo et Ferrando ont accepté un test: sous un déguisement, ils vont séduire leurs propres fiancées.

 

Guglielmo et Ferrando sont allés dire “au revoir” à Dorabella et Fiordiligi.  Ils ont clamé de préparer pour un long voyage.  Mais en réalité, ils préparaient un déguisement.

Fiordiligi, la fiancée de Guglielmo, et sa sœur Dorabella, fiancée à Ferrando étaient très tristes.  Elles ont promis d’être fidèles.   Fiordilgi a donné un baiser à son Guglielmo, et Dorabella a donné un baiser à Ferrando. Finalement, Guglielmo et Ferrando sont quittés. Les sœurs sont restées seules.  Elles ont pleuré.

Puis il y avait une frappe à la porte.  Alfonso est arrivé.  Alfonso a dit :

— “ Arrêtez de pleurer.  On se console avec un grand diner. “

Les sœurs ont dit :

–“Un diner?  Non, nous sommes trop triste pour manger.”

–“Mais quand Guglielmo et Ferrando retourneront et vous serez mortes … “

–“ C’est vrai. Oui, nous allons au diner ” Ont dit Dorabella et Fiordiligi.

Alors, Dorabella et Fiordiligi sont allées pour le diner.  Elles supposaient que ça serait une affaire simple.  Mais le diner était extravagant ! La table était splendide.  Il y avait des roses partout.  Il y avait aussi de la musique romantique.

Les sœurs étaient très surprises.

Deux hommes mystérieux se sont apparu.  Alfonso a dit :

–“ Dorabella et Fiordiligi, je vous présent mes amis. ”

–“ Enchanté ! “ A dit Guglielmo et Ferrando.  Mais ils portaient des déguisements.

Dorabella et Fiordiligi ne suspectaient rien.

Durant le diner romantique, les deux hommes mystérieux (Guglielmo et Ferrando) les ont séduites.  Ils ont dit des compliments :

–“ Dorabella, tu es la femme la plus belle du monde ! “ A dit un homme.

–“ Elle est belle, mais Fiordiligi est la femme la plus belle du monde ! “ A dit l’autre homme.

Mais les deux filles insistaient qu’elles aimaient leurs fiancés.  Elles ont dit :

–“Ne me flattes pas.  Je ne t’aime pas. J’aime mon Guglielmo, mon fiancé. ”

–“Moi, je ne serai jamais infidèle à mon amour, Ferrando. ”

 

Guglielmo et Ferrando étaient très contents !  Le diner a fini et les sœurs ont quittées.  Alors, Ferrando et Guglielmo ont demandait de payement de Alfonso.

— “ Ha ! Nos fiancées sont fidèles ! Notre amour est éternel. “

— “ Ah, mais le pari n’est pas fini.  Elles ont résistées après un jour.  A longe-terme, elles vous abandonneraient. “

Guglielmo et Ferrando ont accepté une extension du pari.  Alfonso a invité Dorabella et Fiordilgi. Une seconde fois, elles sont allées au grand diner.

Au départ, les sœurs ont résistée la flatterie.  Mais rapidement, Guglielmo a charmé Dorabella. Guglielmo a insisté :

–“ Dorabella, je t’aime. Mon seul désire, c’est un baiser. “

La tentation était intense.  Mais Dorabella a refusé.  Puis il a offert un pendentif.  Le collier était en forme de cœur.  Il l’a dit :

–“ Voilà une symbole de mon amour. C’est un cœur.  Je t’offre ce cœur… et mon cœur. ”

Après une brève résistance, elle a cédée à ses avances. Dorabella avait un cœur romantique.  Elle a accepté le collier. Puis elle a donné un baiser à cet homme mystérieux.

Ferrando et Fiordilgi étaient dans le jardin.  Il a offert des roses à Fiordilgi.  Il l’a séduit.  Mais Fiordilgi était très modeste.  Elle pensait à son amour…et elle a rejeté cet homme mystérieux.

–«  Je t’aime, Fiordilgi » A dit l’homme.

–« Mais j’aime mon fiancé. » A dit Fiordilgi.

Les sœurs sont allées dans le jardin.  Guglielmo et Ferrando ont pu parler en secrète.

Guglielmo était content d’apprendre que Fiordiligi lui avait restée fidèle… mais il est triste de dire à son ami que Dorabella n’était pas fidèle.  Ferrando est dévastée.

— Dorabella t’as donné un baiser ? C’est impossible !  Je suppose que les femmes sont toutes comme ça.

–«  Non, pas ma femme.  Elle m’est fidèle… parce que je suis un homme extraordinaire. »  A dit Guglielmo.  Il était très content et un peu arrogant.

Mais Ferrando était encore plus triste.  Il était déterminé de séduire la financé de Guglielmo.

Son tactique finale : il prétendait de se suicider.

 

Il a écrit une lettre.

« Mon Cher Fiordiligi,

Ta rejection est cruel.  Je désire mourir.  J’ai pris de l’arsenic.  Je ne désire pas une vie sans toi.  Je t’aime. »

 

Fiordiligi était touché.  Elle est allée à Ferrando.  Elle lui a donné un baiser.

Guglielmo a observé et il était furieux !  Il a confrontée Fiordiligi.

–« Tu ne m’aimes pas ?  Tu étais infidèle ? »  A dit Guglielmo.

–« Oui, je t’aime.  Pardon, mon amour » A dit Fiordiligi.

 

Guglielmo aimait Fiordiligi sincèrement.  Immédiatement, il a accepté l’excuse de son amour.  Guglielmo et Fiordiligi se sont pardonnés.  Ferrando et Dorabella se sont réconciliés aussi.  Et tout est bien qui finit bien.